Accueil > Voyager léger avec un livre numérique

Voyager léger avec un livre numérique

par Adeline
Publié Mise à jour le

livre numériqueS’il y a une chose que l’on déteste quand on voyage léger, ce sont bien les livres. Encombrants et lourds, je les ai souvent maudits durant mon tour du monde. Geekette jusqu’aux bouts des doigts, il a bien fallu que je cède aux sirènes du livre numérique.

Les puristes me parleront de l’odeur d’un livre, du plaisir de choisir la perle en librairie, de tourner ses pages, de le prêter, de la beauté d’une bibliothèque, etc… Je fais partie de ceux-là mais je vous assure qu’en voyage, la passionnée que je suis oublie vite l’esthétique au profit du pratique.

Voici les avantages du numérique en voyage :

  1. Indéniablement et incontestablement le premier avantage est le poids. 200g vs quelques kilos, il n’y a pas photo !
  2. L’écran mat, anti-reflet vous permet lire des heures au soleil ou à l’ombre sans vous abimer les yeux
  3. La capacité de stockage : votre petit objet de 200g vous permet d’embarquer jusqu’à 1400 livres. Plus aucune hésitation, plus aucun regret d’avoir porter un livre qui ne vous a pas plus puisque tout tient dans 200g
  4. Un achat simple : plus besoin de se déplacer, tout se passe en ligne par le Wifi. Une connexion, 3 clics et hop le livre est dans votre bibliothèque numérique. A l’autre bout du monde, plus aucun problème pour trouver un livre ou un guide de voyage en français
  5. La possibilité de lire ou relire tous vos classiques pour 0€ puisqu’ils sont libres de droits. Vous prendrez enfin du plaisir à lire des livres que l’on vous a forcé à lire dans votre jeunesse !
  6. L’accessibilité des livres en anglais, en espagnol ou autres langues sans avoir à chercher, commander, attendre et payer cher !
  7. La batterie longue durée qui permet de lire plusieurs jours voire semaines sans avoir à la recharger (si le wifi est débranché)

Il ne faut pas se leurrer, il y a aussi des inconvénients :

  1. Le prix élevé des livres et surtout des nouveautés. A 5€ près, on préfèrera s’acheter un vrai livre mais le problème viendrait des maisons d’éditions.
  2. La recherche d’un livre n’est pas très pratique à partir du terminal mais on l’oublie vite une fois le livre téléchargé
  3. Le choix des titres numériques n’est pas encore optimal mais l’arrivée d’Amazon sur le marché français risque d’accélérer l’adaptation du format.

Et les tablettes numériques dans tout ça ?

Les tablettes ont des écrans qui ne sont pas encore adaptés à la lecture longue durée. Même si les fabricants essayent de matifier le fond d’écran des livres, à la longue les yeux fatiguent. D’autre part, le prix d’une tablette est à mon sens rédhibitoire. Qui sortirait son Ipad dans un bus de nuit en Amérique du Sud ou sur une plage en Asie ? Certainement pas moi alors qu’un livre numérique n’a d’autre fonction que d’être… un livre (pour un modèle de base). Il fera moins d’envieux.

 

Article sponsorisé par le Père Noël 2010. Grâce à toi j’emporte en Asie le dernier Goncourt, le dernier E. Carrère et tous mes classiques. Merci Père Noël.

Autres articles à découvrir

11 commentaire

Lucie mardi 29 novembre 2011 - 21:23

Hehe Merci Père-Noël alors et bonne vacances!

répondre
NowMadNow samedi 3 décembre 2011 - 20:20

J’étais contre au moment où le concept est sorti (et le plaisir du papier diable!) mais en voyageant, je me rends compte qu’empiler les livres est bien un souci… De là à sauter le pas, on verra.

NowMadNow

répondre
Adeline mardi 6 décembre 2011 - 02:22

Moi aussi je suis pro papier mais je t’assure que 200g vs 3kgs de bouquins, le choix est vite vu ! Et puis ça ne m’empêche pas entre 2 voyages de retourner au papier 🙂

répondre
thibaudd lundi 12 décembre 2011 - 05:52

J’ai justement écrit un billet sur les liseuses numériques récemment. Je suis toujours en pleine interrogation: craquer ou pas ? Maintenant, je reconnais qu’en déplacement, ça doit être génial.

répondre
Pierre lundi 12 décembre 2011 - 18:55

J’avoue que je suis sceptique sur les tablettes numériques mais le format du kindle a l’air plus adapté effectivement pour la lecture.
Le Kindle c’est la petite tablette d’Amazon donc? Ou bien est-ce un modèle plus vaste?
Merci du retour en tout cas!

répondre
Adeline samedi 17 décembre 2011 - 02:57

Le kindle est bien la tablette d’Amazon. J’avoue qu’en voyage c’est bien pratique ! Je crois que je ne partirai plus en voyage sans 🙂 Elle se glisse partout, est légère et on a pas l’impression de lire sur un écran. Je la conseille vivement !

répondre
Jérôme mercredi 14 décembre 2011 - 00:38

Une belle idée de post serait de nous faire part de tes lectures, et de recenser les “bons” livres de voyage : “L’alchimiste”, “La prophétie des Andes”, “L’homme qui voulait être heureux”, etc…
Encore merci pour ton blog, juste génial !

répondre
Adeline samedi 17 décembre 2011 - 03:00

C’est effectivement une bonne idée que j’ai en tête depuis un petit moment mais je n’ai pas eu le temps encore.
ça va venir, à mon retour de Thaïlande 🙂

répondre
Arthur@Billet d'avion pas cher mercredi 11 janvier 2012 - 14:57

Je pense opter pour le Kindle ! C’est parait-il le format parfait et pratique pour être transporté !
Le confort de lecture est bien meilleur que sur des tablettes (iPad, etc.) car les écrans sont vraiment étudiés pour la lecture sans fatigue oculaire.

répondre
Nelfe mardi 31 janvier 2012 - 11:34

La liseuse est l’amie du voyageur lecteur. Que de poids gagné! J’en ai une depuis 1 an maintenant et même si je n’ai pas changé mes habitudes chez moi (je lis sur papier), en voyage c’est vraiment top de chez top!

répondre
Pascal samedi 2 février 2013 - 18:47

Étant un blogueur Voyageur, je me suis mis à la liseuse et c’est vraiment un support génial pour de nombreuses raisons énoncées dans cet article justement.

Je suis souvent en vadrouille et je ne peux emmener ma bibliothèque. Par contre, mon Kindle ne fait que 170 g pour des centaines d’ouvrages à l’intérieur donc beaucoup plus pratique ! 😉

répondre

Laisser un commentaire