Accueil > Pourquoi faut-il reporter ses projets de voyage pendant la pandémie Covid-19 ?

Pourquoi faut-il reporter ses projets de voyage pendant la pandémie Covid-19 ?

par Adeline
Publié Mise à jour le

Je fais partie des personnes convaincues qu’il faut arrêter de voyager jusqu’à nouvel ordre. Ce coronavirus prolifère à travers la planète à la vitesse d’un TGV et fait des ravages sur les populations les plus fragiles. Si chez nous on parle de nos ainés ou des personnes aux systèmes immunitaires fragiles, ailleurs dans le monde, on peut aussi ajouter les peuples dont le système de santé n’est pas préparé à une telle catastrophe. Pourquoi faut-il arrêter de voyager à l’heure actuelle ? Voici mon point de vue !

Pourquoi faut-il reporter ses voyages pendant la pandémie Covid-19 ?

Arrêter la propagation du Coronavirus à travers le monde

Je ne suis pas spécialiste, ni médecin, encore moins épidémiologiste mais s’il y a une chose que je comprends, c’est qu’avec les confinements qui se déclarent les uns après les autres dans le monde, d’abord en Chine, l’Italie, l’Espagne, la Belgique…, il devient clair pour tout le monde, enfin je l’espère, que nous en sommes à un stade où il faut arrêter la propagation de la pandémie de Covid-19 et se terrer chez soi. 

Pour cela il faut vraiment restreindre au maximum ses déplacements, rester à une distance raisonnable les uns des autres et attendre que ça passe.

Si nous ne prenons pas chacun nos responsabilités, nous n’arriverons jamais à bout de ce satané coronavirus.

A lire : Coronavirus : agissez aujourd’hui

Et si vous étiez porteur sain asymptomatique du virus ?

Je lis sur les forums de voyage des choses du genre :

“Je suis en bonne santé et là-bas il n’y a pas de cas de coronavirus donc c’est sans risque, je veux partir”

“Tel pays impose la quarantaine aux ressortissants français, c’est comment sur place ? Des gens sur place pour me dire s’il y a moyen de contourner ?”

“je vais partir quand même parce que j’ai trop envie et les structures sanitaires ne sont pas si mauvaises qu’on le pense”

“Les calculs sont pas bons Kevin” dirait l’humoriste Inès Reg.

Le Coronavirus n’est pas drôle, encore moins à prendre à la légère.

Réfléchissez 2 secondes à vos actes : et si vous étiez porteur sain et sans symptômes ? Et si sans le savoir pour participiez à la propagation de ce virus dans un pays qui n’a pas les structures sanitaires pour faire face à cette pandémie ?

Sans test on ne peut pas savoir si on est porteur ou pas du virus. Laissons les tests se faire sur cas les plus graves et anticipons toute propagation en limitant au maximum nos déplacements.

Il faut réfléchir avant d’agir et de penser à nos petits plaisirs.

C’est une question de CIVISME avant tout !

Les structures sanitaires sont inégales à travers le monde

Certains pays n’ont pas les moyens de faire face à cette pandémie de Covid-19 alors si vous êtes malade, vous allez faire quoi ?

-> Revenir vous faire soigner tranquillement en France ?…  Notre système de santé est certes performant, mais en crise et il n’avait pas forcément besoin, à l’heure actuelle, de se taper une pandémie.

(je vous mets aussi au défi de trouver une assurance voyage qui, à l’heure actuelle qui vous assurera un rapatriement pour cause de coronavirus).

-> Pleurer sur place parce que la France ne met pas les moyens en place pour vous rapatrier ? La France vous avait prévenu… Depuis début mars le Quai d’Orsay a demandé aux français de reporter tous leurs voyages.

Si de votre côté vous réussissez à revenir en France vous faire soigner, vous laisserez un problème monstrueux dans ce pays que vous aviez si envie de visiter.

Par pur et simple égoïsme !

Imaginez-vous certains pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du sud gérer cette crise ? Ce qui se passe en Italie à l’heure actuelle nous prouve que ce n’est pas juste une petite grippette, comme certains ont pu ou voulu le laisser entendre. Même si on parle dans le cas du coronavirus d’un nombre infime de cas graves, ceux-là demandent de bonnes structures, du matériel efficace et en nombre, notamment des respirateurs, et du personnel compétent, toute cela de façon suffisante pour guérir les cas les plus sévères. Il faut quand même ici que je vous rassure et dise que 98% des cas guérissent, selon Jérôme Salomon, directeur général de la santé.

Lorsque j’ai reporté mon voyage eu Vietnam, j’ai compris que c’était la première raison du repli sur soi du peuple vietnamien. Si le Covid-19 s’infiltre chez eux, comment arriveront-ils à gérer le problème ?

Ils ont peur…

La montée du nationalisme et du repli sur soi

La peur comme souvent, fait monter le nationalisme, le repli sur soi.

Quand on a commencé à parler du Coronavirus en France, on a vu se développer des actes de racisme envers les asiatiques.

“Tu es asiatique, donc chinois donc tu es porteur du coronavirus”. Merci les raccourcis. J’ai eu honte de mon pays.

Il faut admettre que la peur gagne le monde et quand on voit la vitesse à laquelle ce virus se propage, on peut aujourd’hui le comprendre. Aujourd’hui ce “racisme” s’est inversé. A nous autres européens de connaître des actes de ce type.

“Tu es français ou européen, t’es porteur du virus, rentre chez toi, on ne veut pas de toi ici”.

Le repli sur soi gagne la planète. Il faut comprendre que sont des actes de protection. Est-il agréable de voyager dans ces conditions ?

Les états prennent des décisions drastiques, inopinées

Pour se protéger, les états prennent donc des mesures drastiques et souvent inopinées.

Au regard de la propagation rapide de la pandémie de Covid-19 et l’Europe étant devenu un foyer considérable, jour après jour les états ferment leurs portes ou mettent en quarantaine les ressortissants de l’espace Schengen. La liste s’allonge d’heure en heure.

Il est impossible à l’heure actuelle de savoir si on va pouvoir partir dans 1 jour, une semaine, un mois ou 3 mois. Selon les spécialistes, nous n’avons pas encore atteint en France le pic de l’épidémie alors gageons qu’avant l’été, il sera difficile de mettre les pieds en dehors de France.

Vous n’allez pas profiter de votre voyage

Enfin et c’est certainement la raison essentielle qui devrait vous pousser, au final, à reporter votre voyage, posez-vous cette question :

Est-il possible que je profite pleinement de mon voyage dans les conditions de peur et de stress que représente la pandémie de Covid-19 ?

La réponse sera certainement un NON franc.

Je vous avoue que rien que d’aller dans une gare parisienne et prendre le train pour rentrer de Savoie aujourd’hui m’a mis en stress… Profiter d’un séjour dans ces conditions-là, je n’en pourrais pas !

Voyager doit rester un plaisir et si comme moi vous aimez voyager de façon responsable et solidaire, la question ne se pose même plus.

Je connais et j’entends la déception de devoir annuler ou reporter un voyage prévu et rêvé depuis de longs mois. Je pense aussi qu’en période de pandémie comme celle que nous traversons, il faut savoir être raisonnable, mettre son égo de côté et penser aux autres, à ceux qui nous enrichissent et qui font que nous continuons à voyager encore et encore, et enfin à ceux qui nous soignent.

Mettre en pause ses projets pendant quelques semaines ou quelques mois n’est rien à l’échelle de la perte humaine ou de la fatigue des soignants.

Soyons à l’écoute des autres, bienveillants, fraternels… Même si nous avons l’impression de manquer légèrement de liberté à l’heure actuelle, nous savons tous que ce n’est que provisoire et que c’est pour le bien de tous.

Continuez à rêver ou vous évader dans les livres, la musique, le dessin voire les balades en pleine nature. La France est riche de sa nature. Ouvrez votre porte, partez vous balader à l’air pur en vous tenant à bonne distance les uns des autres. De belles aventures vous attendent certainement à quelques kilomètres seulement de chez vous.

En attendant, très probablement, ce confinent total dont on parle de plus en plus.

RESTEZ CHEZ VOUS, vous prendrez ainsi soin de vous et des autres.

Les sources utiles pour connaitre les dernières informations sur les conditions d’entrée dans les pays à l’heure du coronavirus :

Maintenant que nous sommes en confinement, j’essaye d’écrire, de libérer mon cerveau. Voici les derniers articles. Cliquez sur les images pour lire les articles.

Voyage en confinement : Des idées pour contrer l'ennui
Voyage en confinement : premières réflexions sur l'avenir

 

Pourquoi faut-il reporter ses projets de voyage pendant la pandémie Covid-19 ?

Autres articles à découvrir

11 commentaire

Anne Charlotte samedi 14 mars 2020 - 19:47

Bon, ben, j’ai rien à ajouter !

Je me suis mise en auto-quarantaine depuis hier. Demain j’irai voter avec un masque et mon stylo.
Pas de gym. Pas de ciné. Pas de café avec des copains. Pas d’expo. Ca, c’est pas grave.

L’épidémie est grave, il faut la ralentir à tout prix.
C’est comme quand on veut protéger l’environnement : ça commence par des actes individuels !
Rester chez soi et limiter ses interactions physiques avec les gens. Quelques semaines au plus. Allez, on est capables de faire ça !
Attention : tout le monde ne peut pas rester chez soi, c’est évident, notamment pour aller travailler ou faire des courses. Mais pas plus de risques, surtout en ville…

répondre
Stéphane dimanche 15 mars 2020 - 06:42

Et pour ceux d’entre nous qui sont partis avant la pandémie (février) ? Doivent-ils rentrer ou différer leur retour (je suis en Asie du sud-est om la situation est calme et devais rentrer dans un mois) ?

répondre
Adeline dimanche 15 mars 2020 - 07:42

Le choix est très très difficile pour ceux qui sont déjà en voyage… Les pays ferment leurs frontières les uns après les autres, je n’ai pas de solution pour vous, sauf de vous inviter à lire cet article sur l’expérience de voyageurs actuellement en Asie du sud-est https://ilsvoyagent.fr/2020/03/12/le-tour-du-monde-pendant-le-coronavirus/
Ce qui est sûr c’est qu’il faut arrêter de se déplacer. Rentrer en France ou rester où vous êtes (mais sans se déplacer) c’est à vous de peser le pour et le contre.

répondre
Stéphane dimanche 15 mars 2020 - 11:52

Merci à vous, je vais voir au fur et à mesure de la situation.

répondre
Decloux dimanche 15 mars 2020 - 13:53

Franchement c’est une véritable psychose véhiculée par les médias! Ce virus est là et surement pour trés longtemps comme bien d’autres,prenez des précautions,mais le monde ne va pas s’arrêter de tourner,ou bien ce sera la régression! Voyagez,continuer à vivre soyez précautionneux et prudent ! De toutes façon nombreuses recherches estiment que la population mondiale sera touchée à 60%….La grippe ,le rhume,les pneumonies,la rougeôle..etc .Sont là et on vit bien avec,on aura vaccins,traitement tant que ceux ci ne muteront pas! Alors courage et stop à la politique de l’autruche fruit de nombreuses manipulations raffinées.

répondre
Adeline lundi 16 mars 2020 - 08:03

Je crois que vous ne vous rendez pas du tout compte à quel point la situation est grave. Ce qui nous attend dans les jours à venir est loin d’être à prendre à la légère.
Je vous invite à vous renseigner vraiment et surtout à suivre les consignes des autorités françaises. Ce sont nous qui véhiculons ce satané virus, si nous n’arrêtons pas de bouger, la propagation va s’amplifier. Le confinement est l’une des principales réponses pour éviter aux services de santé d’être engorgés et souffrir encore plus.

répondre
Brigitte dimanche 15 mars 2020 - 15:19

Très juste , entièrement d’accord, excepté le fait de laisser croire que la grippe n’est pas dangereuse en parlant de simple “grippette”. https://destinationsante.com/grippe-saisonniere-jusqu-650-000-morts-an-monde.html

répondre
Adeline lundi 16 mars 2020 - 07:59

Bien sûr que la grippe tue, là n’est pas le sujet de cet article…

répondre
FAldini lundi 16 mars 2020 - 06:00

Bonjour j ai réservé un voyage à fuerteventura pour le 21 mars avec Veepee et thalasso 1 j ai demandé le report du voyage pour raisons de protection du covid 19 nous avons 75 ans jusqu’à ce jour j essuie des refus Ce n est pas correct J espère qu ils changeront d avis sinon je porterai plainte Les voyagistes ne sont pas tous corrects mais j espère un message …

répondre
Adeline lundi 16 mars 2020 - 08:05

Je vous souhaite d’arriver à annuler. Je pense qu’ils vont être obligés, dans les prochaines heures, d’annuler votre voyage. Ils ne vont pas avoir le choix, l’Espagne est passée en confinement total.

répondre
Garmin mercredi 15 avril 2020 - 12:48

Le confinement et la fermeture des frontières vont avoir des conséquences économiques et donc sanitaires plus importantes que la pandémie et pour de nombreuses années, notamment dans les pays pauvres.

répondre

Laisser un commentaire