Que visiter à Chiang Mai ? Mes incontournables

On ne peut pas visiter Chiang Mai sans en tomber sous son charme. J’y suis allée pour la première fois en 2010 et j’en suis littéralement tombée amoureuse et y suis retournée plusieurs fois depuis. Chiang Mai est à la fois paisible et active, religieuse et excentrique et la visiter c’est l’apprivoiser. Ici on se plonge dans sa culture bouddhiste, culinaire et artisanale et on s’y sent bien ! Pourquoi faut-il visiter Chiang Mai ? Suivez le guide !

Visiter Chiang Mai, c'est rencontrer la culture culinaire, artisanale et religieuse de la Thaïlande

Visiter les temples de Chiang Mai

Visiter les temples à Chiang Mai est mon occupation favorite. Et ils sont nombreux (plus de 300 !). J’aime m’asseoir face à Bouddha et regarder, observer. La vie grouille dans un temple autant que dans la rue, le bruit en moins.

Mon plaisir : venir le matin tôt en semaine ou le dimanche matin pour assister aux prières. A l’ouverture des portes en semaine les moines s’activent font les poussières sur les dizaines de Bouddhas, passent le balai sur la moquette, balayent les feuilles mortes tandis que les novices arrivent pour leurs cours… Dès 7h du matin commence le balai des robes oranges qui anime la ville tout au long de la journée… Rien d’exceptionnel me direz-vous mais c’est la vie d’un temple et j’aime l’observer. Les couleurs, les reflets des temples dans les flaques d’eau, tous ces les détails attirent mon regard. Les mélanges de l’or, du orange, du teck, des serpents, des fleurs, la zénitude des lieux, le sourire des pèlerins qui viennent faire des offrandes, je peux revenir 3 fois dans une même journée et toujours avoir l’impression d’y venir pour la première fois.

Le moment que m’a marquée est le service du dimanche matin Wat Phra Singh, le temple le plus connu de Chiang Mai. Le chant monotone des moines m’a envoûtée.

Wat Phra Singh est le plus grand temple de Chiang Mai.
Le Wat Umong est un temple à visiter à Chiang Mai. Il est situé un peu à l'extérieur de la ville, dans une forêt et on peut s'initier à la méditation
Le Wat Suan Dok se visite au lever du soleil pour voir les belles couleurs sur les montagnes
Wat Srisuphan est une chapelle d'argent située dans le sud de la vieille ville à Chiang Mai

Mes temples préférés à Chiang Mai sont :

  • le Wat Phra Sing pour son accessibilité dans la vieille ville
  • le Wat Umong, un temple situé dans une forêt à l’extérieur de Chiang Mai le
  • Le Wat Suan Dok pour ses lumières au petit matin
  • Le Wat Sri Suphan pour sa singularité : c’est un temple en argent

Visiter Chiang Mai, c'est se plonger dans ses temples. Mon préféré est le Wat Umong à l'extérieur de la ville

Prendre un cours de cuisine à Chiang Mai

La cuisine fait partie de la culture en Thaïlande et elle se découvre au même titre qu’un temple ou qu’un musée. Chaque région a ses plats et ses saveurs et à Chiang Mai, c’est le Khao Soï qu’il faut gouter. Il faut juste aimer le curry et le lait de coco. J’aime ça, ça tombe bien !

La cuisine thaï est assez subtile, c’est un doux mélange de sucré, de salé, d’aigre et d’amer (et de piquant !). Ce n’est pas bien difficile mais il faut avoir les ingrédients et savoir doser avec subtilité. Il faut beaucoup goûter pour ne pas se tromper !

Pour apprendre les bases de la cuisine et des saveurs thaïlandaises, je recommande de suivre un cours de cuisine. Souvent on fait le marché avec le chef pour découvrir les ingrédients puis on file dans les cuisines pour cuisiner et déjeuner. J’avais suivi un cours dans une école de la vieille ville mais vous pouvez aussi suivre ce cours dans une ferme bio située à l’extérieur de la ville.

Si faire la cuisine ne vous tente pas trop mais que vous avez quand même envie de découvrir la culture culinaire thaï alors il existe des tours en vélo comme celui-ci qui vous emmène sur des marchés et dans des restaurants pour goûter des saveurs locales.

Se balader sur les marchés et manger de la cuisine de rue

Les marchés en Thaïlande sont des lieux où j’aime flâner. Les moins touristiques sont ceux aux fruits et légumes ou aux fleurs. Il suffit de flâner et d’observer pour y capter la vie : des femmes chics et parfois excentriques, des produits en tous genres, y compris des grenouilles, des petites échoppes qui font épicerie le matin, cinéma l’après-midi, des petits cakes qui sortent du four et qui sentent très bon, des conducteurs de cyclo-tuk-tuk marqués par la vie qui attendent le client.

Sur les marchés, on trouve un concentré de Thaïlande : des couleurs, des sourires, de la vie.

Sur un marché à Chiang Mai
Mango Sticky rice sur un marché à Chiang Mai
Sur le marché de la vieille ville de Chiang Mai, Thaïlande

Profiter du Sunday Walking market

Le Sunday Walking Market se déroule tous dimanches sur les 2 grands axes de la vieille ville que sont TH Ratchadamnoen et Tha Phra Pokklao.  Vers 16h, les artisans s’installent. A cette heure-là, la lumière commence à être belle, cette couleur chaude orangée que tous les photographes affectionnent.

A 18h l’hymne national retenti. Tout le monde s’arrête, s’immobilise. Le temps aussi, l’espace de quelques instants, puis la foule afflue.

On y voit de tout sur ce marché, surtout des vendeurs de produits artisanaux, beaucoup de stands de nourriture, mais aussi des dessinateurs, des danseurs, des chanteurs,…

Après une certaine heure, la foule est trop dense alors je me retranche dans les temples. Le dimanche soir, la vie y est incroyable. On y prie, on y fait des offrandes, on s’y fait prendre en photo, on y dance… Toujours sous l’œil protecteur de Bouddha.

Ces dernières années, le Sunday Walking market est devenu extrêmement touristique mais c’est sympa d’y aller quand même et tester la cuisine dans différents stands. Il existe une alternative : le Saturday walking market, au sud de la vieille ville sur la rue Wai Lai)

Flâner dans la vieille ville de Chiang Mai…

La vieille ville de Chiang Mai est un endroit où j’aime flâner, même si ces dernières années elle est devenue tellement touristique qu’elle est de moins en moins traditionnelle, c’est quand même sympa de sortir des sentiers balisés et s’enfoncer dans des petites rues résidentielles. On y voit de belles portes, du street art dont un petit Alex Face, un artiste urbain thaï, des petites statues rigolottes et un mélange de matières qui fait tout le charme de Chiang Mai.

Une oeuvre de Street art à Chiang Mai de l'artiste Thaï Alex Face

… Et explorer son côté moderne

A Chiang Mai j’aime surtout la face traditionnelle de la ville mais son côté moderne émergeant fait aussi du bien. Elle nous rapproche de nos standards occidentaux et lorsque l’on voyage dans un pays où la cuisine et la culture sont si différentes, parfois ça fait du bien de retrouver cela.

A l’est de la ville, le quartier Th Nimmanhaeminn est un concentré du Bangkok moderne réuni en une seule rue. De boutiques de jeunes créateurs en cafés ultra-designs rassemblant la jeunesse créative de la ville, c’est un Chiang Mai que je ne connaissais pas et que j’ai découvert lors de l’un des mes derniers passages.

Faire un massage thaï

On ne vient pas à Chiang Mai (ou en Thaïlande) sans faire au moins un massage. Il y a le traditionnel massage thaï, mais attention cela peut paraître assez violent, sinon il y a toutes sortes de massages aux herbes, aux huiles. Testez celui fait avec des boules d’herbes chauffées à la vapeur, c’est trop bien !

Prendre un cours de méditation

Chiang Mai est l’endroit parfait pour s’initier à la méditation. Vous pourrez aller au Doi Suthep en haut de la montagne du même nom ou dans mon temple chouchou situé en pleine nature : le Wat Umong.

Initiation à la méditation au Wat Umong à Chiang Mai

J’ai fait un cours d’initiation dans ce temple et c’était encore mieux que ce à quoi je m’attendais. Donné par moine, sa voix était douce, les petits oiseaux chantaient à l’extérieur, bref c’était l’endroit parfait pour apprendre. Cela m’a donné envie d’aller plus loin aussi dans cet apprentissage.

Passer une journée avec des éléphants à l’Elephant Nature Park

Aller voir des éléphants en Thaïlande est une activité très controversée. Les éléphants qui autrefois travaillaient dans les forêts de tek, sont aujourd’hui transformés en bêtes de foire pour touristes. Ils dessinent, transportent des gens sur leur dos, dansent, ils font tout un tas de choses qui amusent les visiteurs mais qui cachent une grande maltraitance.

Visiter l'Elephant nature park à Chiang Mai

NE MONTEZ PAS A DOS D’ELEPHANT et ne donnez pas d’argent aux centres qui le proposent.

Préférez un centre qui prend soin d’eux, les sauvent de la maltraitance et leur offre une retraite un peu meilleure que celle à laquelle ils sont voués.

Lors de mon premier séjour en 2010, j’ai découvert l’Elephant Nature Park créé par une femme admirable, Lek Chailert, qui fait le tour de la Thaïlande pour acheter les éléphants maltraités et les faire venir dans son sanctuaire où ils vivent en semi-liberté. Pour financer tout ça, car un éléphant mange beaucoup et coûte extrêmement cher, elle organise des visites où l’on peut venir donner à manger aux animaux et assister à leur baignade. Ce que j’ai aimé aussi dans ce centre, c’est la prévention qui y est faites. J’ai vu un film qui m’a marquée à vie sur la maltraitance des éléphants et je vous assure qu’après cela, vous n’avez plus envie de faire n’importe quoi.

Visiter les villages artisanaux : Sankampaeng et Bo Sang

Chiang Mai est le centre artisanal de la Thaïlande. Vous trouverez tous les produits sur les Saturday et Sunday walking markets mais vous pourrez aussi aller à leur découverte en scooter. Les deux villages sont Sankampaeng et Bo Sang. Ombrelles, bijoux, statues en bois, soieries… Vous trouverez tout ce que vous voulez dans ce coin-là et aller à la rencontre des artistes.

Je suis partie découvrir tout cela en scooter et j’ai passé une journée bien sympa. On sort de la ville agitée qu’est Chiang Mai pour se retrouver dans les campagnes.

Découvrir la culture Lanna

Lanna est un ancien royaume fondé au 13ème siècle autour de Chiang Mai. L’héritage culturel de cette époque se trouve encore dans la cuisine, les maisons en bois traditionnels, costumes en soie, la musique…

A Chiang Mai vous trouverez un musée entièrement dédié à ces traditions le Lanna Folklife Museum et le centre culturel Ban Monfai où j’ai participé à une soirée privée.

Musique traditionnelle Lanna à Chiang Mai - Thaïlande

Cuisine traditionnelle Lanna à Chiang Mai
Artisanat Lanna Chiang Mai

Visiter les alentours de Chiang Mai

Que visiter à Lampang en Thaïlande ? Temples, maisons de charme et où dormir ? Revue détaillée.
La ville de Lampang est située à 1h30 au sud-est de Chiang Mai. Comme Chiang Mai il y  a de nombreux temples à visiter et une magnifique maison traditionnelle mêlant les styles Lanna et birman.

 

<- Vous pouvez lire mon article dédié à Lampang en cliquant sur la photo ici à gauche.

Le projet Royal de Nong Hoi a été initié par l’ancien roi de Thaïlande pour aider les communautés locales à se sortir de la culture d’opium qui les détruisait. Aujourd’hui ils cultivent des légumes qu’ils vendent dans le nord de la Thaïlande. Le projet se visite et il y a même un écolodge pour ceux qui veulent faire une petite retraite en pleine nature. Il se situe vers Mae Rim au nord de Chiang Mai.

Vous pouvez lire mon article dédié, cliquez sur la photo ->

De la culture de pavot aux projets royaux nord de la thailande, le projet royal Hong Hoi près de Chiang se visite et offre de très belles vues sur les montagnes

Visiter Chiang Mai : mes conseils pratiques

Arriver à Chiang Mai

On peut arriver à Chiang Mai depuis Bangkok en bus, en train ou en avion. La ville est extrêmement bien desservie et ce, à toute heure de la journée.

Depuis les autres villes, le bus sera certainement le moyen de transport le plus pratique.

Je vous conseille de regarder les horaires et même réserver vos billets (avion, bus, train) sur le moteur 12go.asia. Déjà testé, vous pouvez lui faire confiance.

Powered by 12Go Asia system

Où dormir à Chiang Mai

La ville de Chiang Mai se divise en plusieurs quartiers. Le plus prisé est certainement la vieille ville. La vieille ville est assez étendue et compte de nombreuses propriétés. C’est pratique comme quartier car on n’a pas besoin de taxi pour se déplacer, on peut faire beaucoup de choses à pied. Ici vous êtes proches de toutes les attractions principales de la ville (temples, marchés, restaurants…). On y trouve des auberges de jeunesse, des maisons d’hôte comme des hôtels de luxe.

L’autre quartier sympa est Riverside à l’est de la ville. Le quartier est calme et résidentiel et c’est là que l’on trouve des hôtels avec piscine et des petits boutique hôtels comme l’hôtel des artistes Ping Silhouette où j’ai dormi lors de mon dernier séjour (j’ai beaucoup aimé).

Hotel des artistes à Chiang Mai

Si vous cherchez une ambiance différente, plus jeune, plus moderne et actuelle, alors regardez du côté du quartier de Nimmanhaemin à l’ouest de Chiang Mai. La faculté se situe dans le coin alors sur la rue on trouve plein de petits cafés, des petites boutiques tendances et des nombreux restaurants de cuisine locale comme du monde.

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de mon article Où dormir à Chiang Mai ?

Se déplacer à Chiang Mai

Tuk-tuk please !

Ne cherchez pas de métro ou de bus à Chiang Mai, il n’y en a pas. Pour se déplacer, il faut donc prendre soit un tuk-tuk soit utiliser les Sorng Taa Ou, des petits taxis collectifs qui traversent la ville. Ils sont pratiques mais ce n’est pas toujours facile de savoir où ils vont. Montez dans l’un d’eux en le hélant et partez à l’aventure 😉

Louer un vélo, un scooter ou une moto

Le plus facile pour se déplacer en dehors de la vieille ville de Chiang Mai, est de louer un vélo ou un scooter. Ce dernier est pratique pour monter au temple Doi Suthep ou aller dans les villages artisanaux. Le vélo lui, est plutôt réservé aux déplacements dans la ville. Attention conduire un scooter peut être relativement dangereux en Thaïlande car la circulation est dense et le pays a un taux d’accidents de la route assez élevé. Si vous maitrisez votre machine, vous ne maitrisez pas la conduite des autres. J’en parle plus profondément dans les conseils pratique de mon article itinéraire de 3 semaines en Thaïlande.

Pour conduire en Thaïlande, vous aurez besoin d’un permis international. Comment l’obtenir ? Je vous dis tout dans mon article Préparer son voyage : tous mes conseils pratiques.

Louer un vélo à Chiang Mai, c'est la bonne idée pour se déplacer plus rapidement d'un temple à l'autre

Pour aller plus loin sur Chiang Mai

Je suis allée plusieurs fois en Thaïlande et Chiang Mai a toujours été, comme Bangkok, une ville où j’ai aimé revenir. Pour aller plus loin, vous pouvez retrouver tous mes articles ici. Je vous conseille de lire ou relire les suivants :

Ces guides des parcs historiques et mon itinéraire de 3 semaines en Thaïlande pourraient peut-être vous intéresser. Cliquez sur les images pour lire les articles

Quel itinéraire pour 3 semaines en Thaïlande ? Récit et conseils pratiques pour organiser son voyage

Visiter le parc historique de Sukhothai en une journée
Visiter Ayutthaya en une journée c'est possible, il suffit de bien sélectionner les temples. Je vous guide dans ce choix

Et vous, qu’aimez-vous visiter à Chiang Mai ?

Visiter Chiang Mai, c\'est découvrir le centre culturel et religieux de la Thaïlande. Comme à Bangkok, on y vit entre traditions et modernité. Retour sur mes différents séjours dans cette ville du nord de la Thaïlande
Tags from the story
More from Adeline

Roadtrip au Yukon ou comment je suis tombée nez à nez avec un grizzli

Nous sommes prévenus : lors de notre roadtrip au Yukon, mes comparses du...
Lire la suite

15 Commentaires

  • Salut Adeline,

    Je découvre ton blog pour la première fois et je dois dire que je l’aime bien!

    Je suis actuellement en Thaïlande (Bangkok)donc forcement les informations que tu donne m’intéresse! En plus avec cet article tu es entrain de me faire regretter de ne pas pouvoir y faire un tour!

    C’était prévu au programme mais par manque de temps et un peu d’argent ce sera pour une prochaine!

    Bon j’ai quand même bien profité! 3 mois passé à Bangkok et 2 à Saigon! Je suis plus du genre à me poser quelque part et voyager aux alentours!

    Fait fait Ampawa et son marché flottant, Kanchanaburi et ses cascades, Issan et ses fermes et beaucoup d’autres endroits encore!

    Ou es tu actuellement? Thaïlande? France?

    A bientot

    Kevin

        • @Kevin : Profite de tes derniers jours en Thaïlande… Ici il fait froid 🙁
          Quand on a gouté à l’Asie un fois, on a forcément envie d’y retourner 🙂 Je te souhaite de mener à bien tes projets 🙂

  • J’ai une amie qui y est restée quelques mois et depuis cette ville fait parti de ces destinations que je veux absolument découvrir. Ton billet me donne encore plus envie. C’est d’ailleurs le premier que je lis sur un blog francophone.

  • Bonjour,
    Par l’intermédiaire d’un couple d’ami qui part mi avril pour son TDM, j’ai eu l’occasion de me rendre sur votre blog.
    C’est bien sympa, tout pleins de petits conseils, et tout tout, utiles même pour les voyageurs comme nous qui ne partent que peu de temps.
    Nous partons d’ailleurs en Thaïlande, fin février, les commentaires « i love Chiang Mai » sont très intéressants, et mettent l’eau à la bouche, et par contre je reste sur ma faim lorsque vous parlez de ce restaurant végétarien, quel est son nom? Et la mention de ce quartier un peu plus moderne, pour nos enfants (10-13) se sera sympa, ils n’auront pas l’impression de faire que des visites « historiques ».
    Merci encore. et bonne continuation surtout.
    Laure

  • Tout à fait de ton avis!
    J’arrive par un lien chez everthkorus et que vois-je? Des billets sur la Thaïlande, pays où j’ai séjourné 1 mois il y a 1 an et demi maintenant (oula ça passe vite) avec mon Mr Nelfe en version sac à dos et découverte by ourselves 🙂

    Nous n’avons pas du tout fait le sud et les îles. En revanches, je crois que je vais retrouver certains de nos spots dans tes billets 🙂

    J’en reviens à CM. Premier arrêt pour nous après une arrivée à BKK et un vol interne dans la foulée. Première prise de contact avec le pays donc. Nous sommes restés 4 jours et j’ai vraiment beaucoup aimé cette ville. En quelques mots: les nombreux temples de la ville, la nourriture que l’on trouve à tous les coins de rue pour que dalle, la quiétude de la vieille ville et ses soys…

  • Ton article décrit avec des petits instantanés de vie beaucoup de choses qui me fascinent en voyage.
    Je reviendrai prendre des notes quand je poserai mes valises à Chiang Mai.

    NowMadNow

  • Salut !

    Une bonne liste de choses à faire. J’y ai été juste une fois et malheureusement je n’y étais resté que deux jours… Pas assez pour pouvoir faire ce que j’aurais souhaité visiter ou réaliser là-bas car Chiang Mai mérite vraiment qu’on s’y attarde. En tous les cas, je note tes bons plans car je risque fort d’y retourner prochainement ! Et cette fois j’y resterai le temps qu’il faudra ! ^^

  • Bonjour Adeline,

    J’aimerais partager mon expérience personnelle sur la thailande et sur chiang mai en particulier.Tu dépeins comme beaucoup d’autres une image idyllique de chiang mai qui est loin de refléter la réalité de cette ville.Pour ma part je n’y mettrai plus jamais les pieds.J’y ai passé 3 semaines en mars 2017.D’abord c’est très pollué, ensuite ce n’est pas un endroit où je me suis senti bien accueilli, j’ai trouvé les thai très peu accueillant, souvent insolent et arrogant, on ressent très vite un malaise à cause de leur comportement, ils n’aiment pas les touristes et sont là pour les plumer.Les accidents de la route sont tels que c’est le 2 e pays le plus meurtrier au monde en matière d’accident de la route.Prendre le vélo est quasi suicidaire et louer un scooter c’est comme jouer à la roulette russe.Je déconseille fortement l’usage de ces 2 moyens de transports.Aussi vous passerez votre temps à essayer d’éviter de vous faire arnaquer par les red bus qui assure le transport dans la ville quant aux taxis n’en parlons même pas.J’aurais encore beaucoup à dire sur la Thailande,j’avais fait le sud il y a quelques années mais c’est vraiment devenu une destination piège à touriste.A fuir

    • Bonjour Nadège,
      J’ai fait plusieurs passages à Chiang Mai, à des saisons différentes, souvent hors saison. L’image que je dépeins est celle que j’ai ressenti lors de mes passages en 2010 et 2011. Il est vrai que j’y suis retournée récemment et j’avoue avoir été déçue par certains points que tu décris, souvent généré par l’afflux de touristes souvent de plus en plus nombreux et qui respectent de moins en moins les traditions (faut aussi savoir poser le problème). Avant les temples étaient gratuits, ils sont devenus payants, les taxis profitent des touristes c’est vrai. Les arnaques sont effectivement partout, il faut être vigilant.
      Pour ce qui est de la circulation, je suis d’accord c’est dangereux pour le scooter autant que le vélo, je prépare d’ailleurs un article là-dessus.
      Après il ne faut pas généraliser, personnellement je prends toujours du plaisir à aller à Chiang Mai, peut-être moins longtemps qu’auparavant certes. La Thaïlande est grande, il faut plus se tourner vers du tourisme local, proche des populations et aller vers des zones moins explorées et ça existe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *