Accueil > Mes 7 bonnes raisons de voyager dans les îles de Guadeloupe

Mes 7 bonnes raisons de voyager dans les îles de Guadeloupe

par Adeline
Publié Mis à jour le

Au coeur de l’hiver, l’envie de prendre la direction des Caraïbes pour profiter d’un soleil éclatant, d’une mer turquoise, et des cocotiers est forte. Il suffit d’un vol Paris Guadeloupe pour s’offrir le dépaysement. Qu’ai-je aimé lors de mes différents voyages dans les îles de Guadeloupe et pourquoi y aller ? Voici quelques éléments de réponse.

Les îles de Guadeloupe, un archipel aux 5 visages

On parle souvent de la Guadeloupe. En réalité c’est un archipel composé de 5 îles avec chacune leur identité. Il y a Basse-Terre et Grande-Terre, surnommée l’île Papillon, Marie Galante, l’île agricole, l’île des Saintes connues pour la baie élue comme l’une des plus belles du monde et enfin, l’île que je ne connais pas, la Désirade la plus reculée de toutes.

Chaque île a sa personnalité. A vous de choisir si vous préférez jouer à Robinson Crusoe à la Désirade, arpenter les sentiers de randonnée de la pittoresque Marie Galante et se prélasser sur ses plages paradisiaques, ou plutôt rester sur les Saintes ou Basse-Terre et Grande-Terre, riches de plages, de randonnées et d’activités diverses.

La baie des Saintes, élue l’une des plus belles du monde

L’histoire et la culture créole des Antilles françaises

Découvrir les îles de Guadeloupe, c’est s’intéresser à leur histoire et leur culture. Habiter à Nantes, autrefois 1er port négrier de France et dont une partie de son identité s’est créée sur la traite négrière atlantique, me sensibilise beaucoup sur l’histoire des îles caribéennes comme Haïti, les îles de Guadeloupe ou la Martinique. Lors de mon passage à Pointe-à-Pitre, j’ai pu visiter le Mémorial Acte, le Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage. C’est l’une des visites les plus fortes que j’ai pu faire et que je recommande à tous. Certes ce n’est pas l’activité la plus fun que l’on puisse y faire, mais la scénographie du musée est très bien faite et rend l’histoire accessible aux petits comme aux grands.

Dans les Antilles françaises, vous ne pourrez pas passer à côté de la culture créole. La langue, les marchés, la cuisine épicée, le rhum et les distilleries (je vous en parle un peu plus bas), et aussi le carnaval de Mardi gras sont de multiples options pour s’y intéresser.

Crêpes au poisson, spécialité de l’île des Saintes

Une nature riche, variée et luxuriante

Ce qui nous attire le plus sur ces îles des Caraïbes, c’est certainement la nature. Les plages de sable blanc, le volcan la Soufrière et le Parc Nationale de la Guadeloupe, la mangrove, les cascades et les rivières sont autant de possibilité de s’immerger dans une nature époustouflante. La végétation luxuriante et la faune exotique nous dépaysent. On ne peut se lasser des dégradés de turquoise et de vert qui nous entourent, et de ces chants d’oiseaux aux multiples couleurs et sonorités.

Balisiers en fleurs
Végétation luxuriante
Colibri capturé lors d’une escale aux Saintes

Sur terre comme dans la mer, la nature nous offre la possibilité de faire de multiples activités, comme de se poser. On ne s’y ennuie jamais !

Une destination active

Randonnée, plongée, sorties en mer, s’immerger de la mangrove ou aller à la recherche de la plus belle cascade dans le parc national de Guadeloupe, les activités sont tellement nombreuses que le plus dur est de choisir.

Envie d’aller voir des dauphins au départ de Bouillante, plonger dans la réserve Cousteau, explorer la Mangrove de réserve naturelle marine du Grand Cul-de-Sac-Marin au large de Sainte-Rose, marcher jusqu’au fort des Saintes ou faire le tour des îles en catamaran, ne sont que qu’un échantillon des possibilités.

Maillots de bain, crème solaire et bonnes chaussures seront la base de votre valise !

Marie Galante, l’île agricole de l’archipel des iles de Guadeloupe

Le rhum et les distilleries des îles de Guadeloupe

Quelle que soit l’île, vous trouverez soit une distillerie, soit un bar à dégustation pour trouver la meilleure bouteille de rhum à ramener dans vos bagages. J’ai beaucoup aimé celle du Père Labat à Marie Galante. C’est aussi une très bonne table où s’arrêter déjeuner. La distillerie Reimonenq à Sainte-Rose possède un musée du rhum qui aide à comprendre tout le processus de distillation et de fabrication du jus, une autre incontournable.

Au-delà du fait d’en apprendre plus sur le rhum, aller faire des visites et des dégustations vous permet de faire des rencontres et d’en apprendre plus sur les familles et la culture créole.

Accueil chaleureux dans un bar de dégustation de rhum

Bonus 2022 : l’arrivée de la route du Rhum

La route du Rhum se déroule tous les 4 ans et c’est donc en novembre prochain que les formules 1 des mers arriveront à Pointe-à-Pitre, quelques jours seulement après leur départ de Saint-Malo. J’étais à l’arrivée en 2018 lorsque François Gabart et Francis Joyon se sont battus jusqu’à la ligne d’arrivée ! Alors que je terminais ce voyage à travers les îles de Guadeloupe en Catamaran, nous avons croisé le bateau d’Armel Tripon… Voir un bateau lancé à pleine vitesse en haute mer procure une émotion intense.

Rate this post
Mes 7 bonnes raisons de voyager dans les îles de Guadeloupe

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite