10 conseils pour bien utiliser Instagram en voyage (et se faire remarquer)

Nous l’avons appris la semaine dernière, le réseau social dédié à la photographie Instagram devient, avec plus de 300 millions d’utilisateurs actifs, un des acteurs majeurs dans le monde des médias sociaux et dépasse maintenant Twitter. Ce réseau je l’aime parce qu’il me fait rêver, voyager et il m’inspire. De la mode à la déco, des nouvelles technologies à l’actualité, il s’exploite dans tous les domaines mais s’il en est un où il excelle et prend tout son sens, c’est bien dans celui du voyage.

Sortie photo dans Paris

L’autre jour, alors que j’organisais ma première sortie photo avec Caroline, Colombe, Marine, Marina et les indiscociables et énergiques Clo et Clem à la cité internationale universitaire de Paris, j’ai eu cette idée de partager mes 10 conseils pour bien utiliser Instagram. Cet article vient compléter celui écrit il y a quelques semaines sur comment faire de jolies photos au smartphone.

Photowalk Instagram Paris

En préambule, voilà une petite vidéo de notre super photowalk. Merci à tous et à toutes pour votre énergie, vos questions et votre engouement pour la photo !

Mes 10 pistes pour bien utiliser Instagram

J’aime l’art de la photo et j’ai du mal parfois avec le manque de naturel, de composition, de soin ou de détail apporté aux photos partagées sur Instagram. Je les aime quand elle sont belles, bien cadrées, naturelles et surtout, et je crois que c’est le plus important, quand elles me racontent une histoire ! Pour moi la principale raison d’être d’Instagram dans le voyage n’est pas l’égocentrisme du genre Martine à la mer, Martine à la montagne et Martine fait du bateau mais bien de faire découvrir des lieux, des rencontres, des saveursau plus grand nombre et dire : regardez que vous soyez chez vous ou ailleurs, il y a de beaux endroits et de belles adresses à découvrir.

Utiliser Instagram pour faire rêver !

Je me suis mise assez tard à utiliser Instagram. 2012 je crois. J’ai vraiment commencé à m’y intéresser sérieusement quand j’ai rencontré Alex Strohl au Canada lors de mon voyage de Halifax à Toronto en train en Juin 2013. A l’époque Alex avait 20K abonnés et faisait rêver tout le groupe. Nous l’appelions Instafamous ! Je crois que c’est lui qui m’a fait prendre conscience de la puissance en devenir d’Instagram et probablement lui aussi qui m’a donné le goût du Canada. Ce franco-espagnol installé à l’époque à Vancouver, fait des photos inspirantes, où l’on s’imagine littéralement plonger dans les paysages ! Soyons clairs, tout le monde ne peut pas être un Alex Strohl par contre tout le monde peut se poser la question de savoir si une photo est belle ou pas, si elle a un caractère original ou pas et si elle peut plaire ou pas.

Instagram - AlexStrohl

Suivre Alex Strohl ici

Sélectionner une photo avec soin

Faire rêver ou donner envie à partir d’une photo, ce n’est pas aussi facile que cela en a l’air… Aujourd’hui, nous l’avons dit plus haut, Instagram compte un nombre grandissant d’utilisateurs alors la première des choses pour émerger est de proposer une photo de qualité ! Il y a une réelle différence entre ce que l’on aime et ce qui va faire rêver. La première chose importante est que notre profil nous ressemble et soit le reflet de notre identité, de ce que l’on est, de ce que l’on aime. Ensuite s’il peut avoir un caractère particulier comme celui d’Alex ou de Maurice par exemple.

Maurice - Instagramer Canada

Suivre le compte de Maurice ici.

Avoir un fil rouge

Certains utilisent des mascottes et d’autres sont créatifs. Andrea Dabene utilise une petite jupe rouge et s’est créé le hashtag #thatlittleredskirt. Je ne sais pas d’où l’idée lui vient mais spordiquement sur son compte instagram, elle publie une photo d’elle, toujours assez artistique, avec sa petite jupe rouge. C’est très bien fait.

Instagramer Andrea dabene thatlittleredskirt
Suivre Andrea Dabene ici

Raconter une histoire

Une photo de voyage marche bien sur instagram quand elle est belle certes mais elle prend de la valeur quand on raconte une histoire avec. Raconter où vous êtes, pourquoi vous avez partager cette photo, qu’est-ce qu’elle vous inspire, ce qui vous émeut… Bref tout ce qui vous passe par la tête et qui va donner de l’émotion à vos abonnés ou potentiels abonnés et peut-être faire oublier la qualité un peu moins artistique d’une photo si vous n’avez pas cette fibre-là. La première rencontre avec un ours au Canada est une belle histoire… Pas besoin de s’étendre. Dans le cas de Steve Booker, on comprend que c’était un rêve. Rêve réalisé. Like assuré !

Stevebooker ours au canada

Suivre Steve Booker sur instagram ici

De la bonne manière d’utiliser les hashtags

Je le répète souvent mais je crois qu’il est important de le rappeler ici : le hashtag ne sert pas à faire joli mais est surtou un moyen de faire des recherche et surtout de ses faire remarquer. Le compte ExploreCanada a lancé son hashtag #Explorecanada il y a quelques années déjà. L’utiliser c’est donner l’autorisation de potentiellement se voir mettre en avant sur le compte officiel de la destination. Toutes les photos publiées sur ce compte sont postées par des personnes comme vous et moi ayant utilisé ce hashtag.

Instagram explore canada

Suivre Explore Canada ici

Rejoindre des communautés

Il existe de nombreuses communautés d’instagramers et partout dans le monde dans les villes, les régions, les pays. Il existe notamment les World Wide InstaMeet qui se déroulent plusieurs fois par an et qui permettent d’aller à la rencontre des passionnés. J’ai participé à celui de Paris qui avait lieu à la Défense en octobre dernier et j’avoue que j’ai passé un superbe moment et surtout pris des conseils à droite et gauche d’Instagramers français assez connus. Il y avait aussi des australiens, des anglais, des portugais… Bref participer à ce genre d’événement permet de sortir du virtuel et c’est très efficace.

Publier régulièrement mais sans obsession et être actif

Je ne suis pas dans les secrets d’Instagram et de son algorythme mais ce que j’ai pu analyser avec mon compte et ma pratique d’Instagram, c’est que pour émerger, il faut publier régulièrement mais surtout ne pas devenir obcessionnel. Publier 15 photos par jour n’a aucun sens. 1 à 3 photos suffisent quand on sait que la durée moyenne de vie d’une publication sur ce réseau est de près de 22h.

Comme sur tous les autres réseaux sociaux, il ne suffit pas de poster des photos et d’attendre que les autres vous remarquent et viennent vous dire je t’aime. Ce serait trop facile. Pour se faire remarquer, il faut remarquer ! Baladez-vous ailleurs, commentez les photos qui vous plaisent le plus. INTERAGISSEZ !

Géotaguez vos photos !

Vous voulez faire rêver avec vos photos, donner envie ? Alors géotaguez les ! Si vous avez pris la photo avec votre smartphone, c’est facile l’endroit où vous avez pris la photo sort automatiquement. Personnellement ça me fruste de voir de belles photos et ne pas voir où le lieu se situe !

Alors fini la spontanéité ?

Et bien non ! On peut être spontané et réfléchir quand même un peu ! Faire du joli, c’est donner envie et n’est-ce pas notre priorité lorsque l’on partage des photos sur les réseaux sociaux ? On peut se dire j’ai envie de partager ce paysage, ce plat, cette scène et pour autant réfléchir à son cadrage, à son texte et à sa lumière… Personnellement c’est comme ça que je le vois.

Et les Selfies alors ? Oui mais avec parcimonie !

Rien ne m’exaspère plus que de voir un compte instagram bourré de selfies. C’est bien d’en faire un peu mais il faut qu’ils apportent quelque chose. A quoi ça sert de se mettre en avant si on ne voit pas ce qu’il y a derrière ? Je préfère mettre en avant ce que j’aime, pourquoi je l’aime et montrer de belles photos que de dire « regardez je suis ici ».

Compte Insta voyagesetc

Me suivre sur instagram ici

A voir aussi :

Trois conseils pour réussir vos photos d’animaux chez Aurélie du blog Madame Oreille

15 conseils pour la photo de rue à Paris chez Julie du blog Carnets de Traverse

La sortie polaroid chez Julien du blog Jaimelemonde

Cet article est le fruit d’un partenariat entre la Commission Canadienne du Tourisme et le Collectif des blogueurs voyage dans le cadre du jeu troctonselfie.fr

Dernière mise à jour par le .

More from Adeline

Profession : Touriste

Revenue dans une routine Métro-Boulot-Dodo depuis quelques semaines, je me cherche souvent...
Lire la suite

17 Commentaires

  • Bonjour Adeline
    Merci pour cet article, je vais tester quelques points… j’avoue encore rester perplexe devant instagram et en particulier les hashtags qu’il faut utiliser pour se faire découvrir un peu…
    Tu as fait comment de ton côté?

    • Bonjour Amélie,
      ce n’est pas facile d’émerger sur Instagram. Ceux qui ont les plus grandes communautés sont ceux qui ont été là au début en 2010, ceux qui ont un talent, sont repérés par Instagram et mis en avant.
      Pour les hashtags, je les repère en me baladant sur le réseau. je mets systématiquement ceux liés au voyage, à la ville, au pays, mais aussi les communautés igers, VSCO si j’ai utilisé VSCO pour retoucher ma photo…
      Ce qui aide aussi, c’est d’être repéré par des instagramers influents : si eux aiment ou commentent une de tes photos, ils t’offrent une visibilité supérieure. Instagram est vraiment dur à pénétrer, il n’y a que l’implication en virtuel mais aussi en réél qui marche !
      Aller à la rencontre des influenceurs, ça marche pas mal !

  • Merci pour ces conseils très judicieux. Je ne pensais pas non plus à l’impact important d’Instagram car j’ai crée mon compte récemment mais en tant que blogueur voyage c’est essentiel d’être présent sur ce réseau social.
    Je pense que pour partager les photos c’est très utile mais pour le partage d’article c’est assez limité, je ne pense pas que les gens vont lire les articles des blogs depuis Instagram, ce qui est dommage car je n’ai pas les mêmes abonnés selon les différents réseaux sociaux.

    • Il ne faut pas se servir d’Instagram pour générer du trafic sur son blog mais plutôt pour faire connaitre pour son travail photographique. Si les photos publiées plaisent, un jour ou l’autre tes abonnés viendront sur ton blog. Personnellement je distingue vraiment mon blog et instagram. Ce sont 2 médias différents.

  • Merci pour ces conseils ! personnellement je n’ai pas une thématique voyage mais c’est toujours intéressants d’avoir des conseils adaptables à d’autres types de profils. mon problème maintenant est d’augmenter mon nombre d’abonnés qui stagne à 50. Je pense que mon compte est joli mais je ne sais pas trop comment faire pour que les gens s’intéressent à ce que je poste.

    • Bonjour Alice,
      C’est assez compliqué de décoller sur Instagram. Mon conseil est de s’investir, poster régulièrement (minimum une fois par jour), aller aimer et commenter les photos des autres sur ton domaine de prédilection, faire des recherches sur les bons # à utiliser, participer à des concours (comme ceux des communautés igers) et participer aussi à des sorties d’instagramers pour rencontrer ceux qui animent ce réseau.

  • Hello Adeline,
    On avait brièvement discuté des Hashtags sur twitter, je reste assez réticente en tant qu’utilisatrice, car en voir une ribambelle, à mon goût, pollue la lecture et fait trop « pêche aux likes » : je préfère 2-3 lignes d’explications de la part de l’auteur pour expliciter l’histoire de la photo. Mais c’est sûr que dans ce cas-là, on ne se fait pas « repérer ». Mon autre question est alors : pourquoi vouloir « émerger » ? L’idée de partager ce qu’on fait avec le plus grand nombre, ne pas voir son travail perdu pour toujours (bon, faut pas exagérer dans 95% des cas/personnes avec Instagram, ce n’est pas vraiment du travail, non ?). J’utilise peu les hashtags, mon compte grossit petit à petit, sans doute lié avec mon blog, à vrai dire, je ne sais pas trop d’où viennent ces nouveaux followers.
    Que penses-tu des « Later gram » ? J’aime bien Instagrammé comme je blogue, c’est-à-dire dans l’instant (ou presque) – ce qui certes, fait qu’il n’y a pas tout le temps des voyages sur le compte ; j’ai tendance à arrêter de suivre des comptes de bloggeurs qui postent des photos de leurs anciens voyages (pourquoi ne pas juste aller sur leur blog dans ce cas ?).
    Bises depuis Boston !
    -Mathilde

    • C’est vrai que trop de Hashtag dans le texte principal pollue mais en commentaire cela n’a pas vraiment d’importance (enfin perso je n’y attache pas d’importance) et ils permettent quand même de se faire remarquer. Pourquoi publier des photos si on n’a pas envie que les voit ? Ce sont eux aussi qui permettent de construire un communauté (quand ils sont bien ciblés).
      Pour les « latergram », je n’ai rien contre. Tout dépend du pourquoi tu utilises Instagram. Quand je voyage je publie dans photos de mon voyage par contre quand je ne voyage pas et bien je fais de temps à autres du latergram, un peu de Paris. Je n’y vois pas de problème. En y réfléchissant, je me dis qu’il n’y a que dans le voyage que cette question se pose non ?
      Je crois qu’il faut quand même rester spontané et publier ce que nous avons envie de publier plutôt que de calculer non ? et je crois qu’en tant que blogueur nous avons un peu trop tendance à lier les deux alors que beaucoups d’abonnés ne sont pas blogueurs et n’iront jamais sur ton blog parce que ce n’est pas le but de ce réseau !
      Bises depuis Paris.

  • Hello Adeline, j’avoue que je reste un peu perplexe devant la possibilité de se développer sur Instagram aujourd’hui (ou alors, je ne suis pas assez patiente !). Ça fait 5 mois et demi que je tiens un compte, j’ai déjà eu quelques belles mises en avant (par Mashable notamment, par le compte de la ville de Paris). Ça m’a ramené des likes mais côté abonnés, j’avoisine la centaine, je trouve ça très peu au final comme « taux de croissance » par rapport à d’autres réseaux.

    • Comme je le disais c’est compliqué de se développer sur Instagram, il faut effectivement beaucoup de patience et s’investir énormément en participant à des concours photos, des instawalks pour rencontrer les influenceurs, être actif en commentant les photos des autres… C’est un réseau qui demande beaucoup plus d’investissement que les autres et du coup de passion pour la photo aussi.

  • Bonsoir Adeline, j’aime beaucoup ton blog! Je trouve ton approche des « conseils blogging » très rafraichissante, tu parles de donner des « pistes pour instagram » et tu ne penses pas que tu as la science infuse c’est vraiment très agréable! Cela dit, ça n’enlève rien à la qualité de ton contenu, merci pour tes conseils!

    • Merci Anne-Laure ce compliment me fait plaisir ! Je n’ai pas la science infuse et tout va si vite de nos jours. Aujourd’hui c’est comme ça, demain ce sera autrement. Des pistes suffisent et après chacun fait comme il le sent. C’est comme ça que je vois les choses. Je suis ravie si ça se ressent dans mes billets 🙂 Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *