Accueil > Où voyager en Europe en automne ?

Où voyager en Europe en automne ?

par Adeline

Les jours raccourcissent et les températures se rafraîchissent, il est temps de profiter de la flamboyance de l’automne avant d’aller hiberner bien au chaud jusqu’à l’arrivée du printemps. Où partir en Europe pour trouver encore un zest d’été ou déjà un soupçon d’hiver ? Voici quelques idées.

Visiter l’Albanie, du nord au sud

Située sur les bords de l’Adriatique et grande comme la Bretagne, l’Albanie regorge de petites pépites naturelles et culturelles encore assez préservées. Je l’ai découverte à l’occasion d’un road trip de 2 semaines, et j’ai aimé ce pays entre mer et montagne encore très marqué par son histoire très rude pendant la guerre froide.

Quartier de Gorica à Berat vue du château

De la capitale Tirana, j’ai pu aller randonner de Teth à Valbona et traverser les sommets dolomitiques du nord, visiter Berat aussi appelée la « ville aux mille fenêtres ». Avec Gjirokastër, ces deux villes sont inscrites au patrimoine mondial du l’Unesco pour leur architecture datant de l’ère Ottomane. Aux confins de la Grèce et de l’Albanie, le site de Butrint est lui aussi inscrit sur cette liste pour avoir été le siège d’une colonie grecque, d’une ville romaine, puis enfin d’un évêché.

Crique sur les rives de la mer Adriatique
Centre historique de Gjirokastër

Ce sont les rives de l’Adriatique et ses eaux paradisiaques qui attirent aujourd’hui de plus en plus les touristes en Albanie. C’est une bonne alternative à l’Italie, sa voisine d’en face, pour lézarder sous le soleil d’Automne.

Voyager en Catalogne, des Pyrénées à la Méditerranée

La Catalogne en automne est fantastique ! J’ai pu moi-même l’expérimenter lors de mon road trip des Pyrénées à la Méditerranée il y a quelques années. Lors de ces deux semaines passées sur les routes catalanes, j’ai été fascinée par la Vall de Boí et ses églises romanes inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, et tous les canyons et autres sierras que j’ai pu traverser.

village des Pyrénées catalanes en automne
Chapelle de la Vall de Boí, ensemble inscrit à l’Unesco
Monastère de Poblet

Côté nature, j’ai aimé randonner dans le Parc national d’Aigüestortes et lac Saint-Maurice ou dans le vertigineux défilé du Mont Rebei, un canyon qui marque la frontière entre la Catalogne et l’Aragon. A l’approche de la Méditerranée, la nature fait doucement place à la culture. Je suis allée marcher dans les traces de Gaudí à Reus, sa ville natale, découvrir les monastères de la route cistercienne et revoir la romaine Tarragone. Cette région du nord-est de la péninsule ibérique se savoure lentement à l’heure où les couleurs d’automne flamboient.

Découvrir la France et privilégier le tourisme local

Nous avons la chance de vivre dans un pays qui nous offre une grande variété de paysages, de cultures et des saisons marquées ! En automne, nos campagnes sont chatoyantes, les première neiges tutoient les sommets de nos massifs montagneux quand leurs vallées s’habillent de couleurs orangées. Les rives de la Méditerranée sont encore bien ensoleillées et les côtes de l’océan Atlantique nous arrosent tantôt d’embruns, tantôt de rayons de soleil. Dans les campagnes on cueille les champignons et autres châtaignes pour des soirées gourmandes au coin du feu.

Un automne sur les bords de l’Erdre, aux environs de Nantes
Début d’automne au Cap Fréhel, vue sur le Fort la Latte
L’une des 11 écluses du canal d’Ille-et-Rance en Bretagne

Du nord au sud, les idées ne manquent pas pour se balader en France ! Difficile de faire un choix plus qu’un autre mais quitte à choisir, je vais vous parler de chez moi. Tourisme local à fond ! Nantes est un joli point de départ vers les Pays de la Loire et la Bretagne. Des terres intérieures aux bords de mer, des bocages aux marais, on ne peut pas s’y ennuyer. J’ai regroupé quelques idées pour partir en week-end dans l’ouest, et profiter de la nature et de la culture, entre terre et mer !

Voyager en Grèce et s’offrir une dernière douceur en mer Égée

Il suffit d’un vol pour Athènes pour s’offrir une dernière douceur automnale dans les eaux douces de la mer Egée. Athènes est une étape incontournable notamment pour visiter l’Acropole et le musée archéologique, et se balader dans les quartiers de Plaka, Anfiótica ou Monastiráki pour humer l’atmosphère de la capitale grecque. Durant ces quelques jours à Athènes, n’oubliez pas d’aller voir le coucher de soleil au cap Sounion ou de vous reposer quelques jours à Hydra, une île sans voiture où il règne une certaine douceur de vivre.

Cap Sounion au coucher du soleil
L’Acropole à Athènes
l’île de Thassos en mer Egée

On peut aussi profiter de l’automne pour aller à Santorin dans les Cyclades ou encore aller en Crête ou à Rhodes. Enfin, si l’envie vous vient de découvrir une Grèce plus reculée, assez méconnue, alors mon road trip en Macédoine Orientale au départ de Thessalonique pourra vous inspirer. Je garde un merveilleux souvenir de Thassos, l’île émeraude, de Xanthi et des villages pomaques et de la vieille ville de Kavala, elle aussi à l’architecture ottomane.

Road trip en Islande, une terre de glace et de feu

Ile sauvage où la glace et le feu cohabitent, l’Islande se découvrent à toutes saisons. En automne les aurores boréales font leur retour et la neige commence à tomber. L’Islande réserve sont lot de surprises avec ses paysages époustouflants composés de fjords, volcans, cascades et autres glaciers.

Sur les bords d’un fjord en Islande

En ce moment l’éruption volcanique près du mont Fagradalsfjall n’en finit plus et éclaire les nuits de Reykjanes, la péninsule la plus proche de Reykjavík. Un road trip en Islande laisse des souvenirs impérissables. Sur l’île située à la limite du cercle polaire, la nature se suffit à elle-même et on ne s’y ennuie jamais. Les activités sont nombreuses en Islande alors si je peux vous en conseiller quelques unes ce serait d’aller chasser des aurores boréales, faire des randonnées et se baigner dans des bains géothermiques. En automne les jours raccourcissent alors ne prévoyez pas de faire de nombreux kilomètres chaque jour, histoire de profiter au maximum des heures où il fait jour !

Voyager en Italie : plutôt le nord ou le sud ?

Voyager en Italie est toujours une bonne idée. En automne, j’ai découvert l’Emilie-Romagne, une région située au nord-est de la Toscane et au sud de Venise. J’ai aimé Bologne, Ravenne, Comacchio et le delta du Pô mais il y a tant d’autres choses à découvrir dans cette région.

Dans le delta du Po
Polignano a mare dans les Pouilles
Sanctuaire de la Madone de San Luca à Bologne

Les gourmands, les fans de sports mécaniques comme les adeptes de nature et de culture y trouveront forcément leur compte. Ailleurs en Italie les Pouilles doivent être sympas en automne quand elles sont moins envahies par les touristes, mais aussi la Sicile, Naples et la côte Amalfitaine, et Rome bien sûr ! Au nord, je rêve de faire des randonnées et un road trip dans les Dolomites en automne. J’irai un jour pour voir ces vallées et sommets aux couleurs chatoyantes !

Par contre attention, en Italie au moment du changement d’heure d’automne, le soleil se lève et se couche plus tôt qu’en France, sud-est oblige.

Découvrir Malte et Gozo, deux îles au coeur de la Méditerranée

Mon voyage à Malte remonte à l’automne 2014. A l’époque l’arche calcaire de l’île de Gozo, connue sous le nom d’Azur window était encore là. Elle était l’une des attractions de tous les fans de Game of Thrones venus visiter les lieux de tournage de la série !

L’arche d’azur qui s’est effondré en 2017 lors d’une tempête

L’archipel maltais est composé de 3 îles : Malte, Gozo et Comino, là où se trouve le sublime lagon bleu. Si vous cherchez un lieu paradisiaque à Malte, alors vous passerez forcément par là.

Lors de ce voyage j’avais plutôt visité Gozo que l’île principale. J’y avais découvert une terre agricole où l’on produit fruits, légumes, huile d’olive ou fromage. Plus éloignée des sentiers touristiques, elle se découvre de villages en sentiers côtiers, avec des vues à couper le souffle sur des falaises parfois hautes de plus de 100m. C’est vraiment une petite île hors du temps où le soleil brille toute l’année.

Je retournerai bien à Malte pour découvrir cette fois la grande île car je n’ai vu que rapidement La Valette et ses jolis balcons colorés, et Mdina la ville du silence, son ancienne capitale. Je voulais voir Marsaxlokk mais le village était à l’opposé de Gozo et l’île étant sujette aux embouteillages, je n’avais pas eu le temps d’y aller.

Dans les rues de la Valette
Dans les ruelles de Mdina

Située au sud de la Sicile et à l’est de la Tunisie, on sent les influences venues de divers coins de la Méditerranée. On se croirait tantôt dans le sud de l’Italie, tantôt dans le nord de l’Afrique. Si l’été il y fait affreusement chaud, l’automne est vraiment la saison idéale pour découvrir l’archipel Maltais. Si vous avez une semaine devant vous, c’est une idée 😉

Voyager dans le sud du Portugal, de Faro à Lisbonne

Le Portugal offre un dépaysement et une déconnexion totale à seulement 2 heures de France. Je garde le souvenir d’un automne doux au sud du pays, et chaque soir de magnifiques couchers de soleil ! Aux confins de l’Algarve et de l’Alentejo, j’ai trouvé mon petit paradis à Carrapateira. De falaises en plages aux vagues idéales pour surfer, j’ai profité de la nature et des sentiers de randonnée de la route Vicentine, un parcours qui relie le Cap Saint-Vincent à Santiago do Cácem, 230 km plus loin.

Coucher de soleil au Cap Saint Vincent

La côte ouest au sud de Lisbonne est rurale et sauvage. On traverse des landes de bruyères comme des longues plages de sable blanc et des forêts. Sur les bords de l’océan Atlantique, il n’est pas rare de croiser de nombreux pêcheurs à flanc de falaises. On se demande même parfois comment ils sont arrivés là !

Plage do Amado à côté de Carrapateira
Phare du Cap Espichel

J’ai aimé ce séjour revigorant au sud du Portugal à aller de sentiers de randonnées en villages de pêcheurs, de prendre le temps de humer les embruns et profiter de la nature. En automne les températures sont douces et idéales pour la randonnée.

Visiter Séville et s’ouvrir les portes de l’Andalousie

Séville, et l’Andalousie en général, offrent une douceur de vivre à l’arrière saison, bien plus agréable à l’automne qu’en été où il y fait trop chaud pour en profiter. J’ai aimé visiter les joyaux de l’art Mudéjar comme le Real Alcazar, la Giralda ou les divers palais (Casa de Pilatos, Palacio de la duñas…), mais Séville c’est bien plus qu’une architecture singulière, c’est une atmosphère !

Patio de la casa de Pilatos à Séville

3 jours à Séville permettent de partir à la rencontre de la culture andalouse, ses palais comme cités plus haut, mais aussi le Flamenco, et les soirées autour d’un verre et de bonnes tapas. On vit la nuit en Espagne alors prévoyez la sieste pour être en forme le soir !

Intérieur de l’Alcazar, Séville
Un soir dans le quartier de Santa Cruz

J’ai le rêve de continuer ce voyage en Andalousie et retourner visiter le palais de l’Alhambra à Grenade, un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Visité à l’adolescence, c’est certainement l’un des joyaux qui m’a le plus marquée au monde dans ma vie, avec le Taj Mahal en Inde, Angkor au Cambodge et le Machu Picchu au Pérou.

Région située entre terre et mer, en nature et culture, l’Andalousie compte d’autres points d’intérêts comme Cordoue, Cadiz ou Almeria, ainsi que deux parc nationaux et 5 parcs naturels.

Et un week-end à Paris ?

De nombreux étrangers rêvent de pouvoir venir visiter Paris, et nous l’envient ! Nous avons la chance d’être là à quelques heures de train seulement de notre capitale alors il faut en profiter, non ? C’est ce que j’ai fait récemment. Lors de ce séjour parisien, j’ai pu passer une journée à Versailles, visiter le musée d’Orsay, la Sainte-Chapelle et le musée Carnavalet dans des conditions rêvées ! Imaginez-moi seule à l’étage des impressionnistes un matin à Orsay. Franchement jamais, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pu imaginer ça !

Dans les allées des jardins de Versailles en début d’automne
Intérieur du musée d’Orsay
Souvenir de l’Arc de Triomphe vu par Christo, Automne 2021

A Paris il y a les classiques comme Le Louvre, la Tour Eiffel ou Montmartre, et il y a tellement d’expositions temporaires, de pièces de théâtre à voir ou simplement de belles balades à faire, comme celle du street art dans le 13ème arrondissement, qu’il est impossible de s’y ennuyer. Impossible de tout faire aussi, alors il faut savoir faire des choix, c’est ça le plus difficile quand on « monte à Paris ».

Au-delà de l’aspect culturel, j’aime tout simplement me balader dans Paris. Il suffit de prendre les quais à la Tour Eiffel à de marcher jusqu’à l’hôtel de ville pour avoir l’impression d’être dans le plus grand musée à ciel ouvert au monde. Devant vous défilent la cathédrale Notre-Dame, la Conciergerie, l’Assemblée Nationale, le jardin des Tuileries et j’en passe… Passer 2 ou 3 jours à Paris est toujours une bonne idée ! L’automne offre de belles couleurs dans les parcs et jardins, ainsi que de belles journées.

J’aurais aimé ajouter à cette liste l’Ecosse ou l’Angleterre, mais entre le Brexit qui impose maintenant un passeport et toutes les démarches un peu pesantes liées à la Covid19, ce n’est pas la destination la plus évidente à voyager aujourd’hui. Je vous recommande plutôt d’attendre le printemps pour y retourner.

5/5 - (1 vote)
Où voyager en Europe en automne ? Où voyager en Europe en automne ? Où voyager en Europe en automne ?

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite